AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Le Grand Bleu
Informations

Messages : 48
Date d'inscription : 10/08/2016
Liens

MessageSujet: L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )   Ven 18 Nov - 21:14

Infos importante :


Lieu du RP : Town Square"nix"


Temps : Ensoleillé


Période : Matin environ 9h30 selon le clocher de Town Square


Participants dans l'ordre : 


1 ->    Storm 


2 -> Sariel


3 ->    Croustillant 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Le Grand Bleu
Informations

Messages : 48
Date d'inscription : 10/08/2016
Liens

MessageSujet: Re: L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )   Jeu 24 Nov - 11:35

Storm un jeune dragon bleu non issue de la noblesse mais élevé dedans se dirige vers la porte d’entrée de la demeure de la famille qui l’a adopté, aujourd’hui il va passer son examen d’entrer dans l’artisanat bien qu’il était déjà dans ce domaine. Le jeune dragon bleu devait passer un examen afin de faire partie officiellement de la confrérie des artisans du royaume des dragons, sa famille adoptive vivait dans un immense manoir dans la ville de Town Square autrefois dirigé par les sbires de Gnasty Gnorc.

Le temps a l'extérieur de la chambre de Storm était clair, il n'y avait aucun nuage et le vents caresse les fenêtres et les briques du manoir Enéas avec quelques petites brise fraîche. Il n'y a encore aucun bruit la ville vient de se levé et les dragons et autres espèces s'y trouvent se réveille tout doucement avec le chant du coq.

- ( Bâillement ) ahhhhhhhh quel est heure t’il ?

Tiens on dirait que notre jeune Storm vient de se réveiller, il regarda dehors et vit que le soleil était déjà levé depuis un moment déjà puis il regarde l’horloge au-dessus de la porte de sa chambre. Puis alors qu’il venait a peine de se réveiller un cri se fit entendre et le fit tomber de son lit.

- STORMMMMMM !!!!! Dépêche-toi ton examen va bientôt commencer !!!!!

- ( Bruit de chute ) aie aie aie HEIN !!!!!!!!! DEJA !!!!! oh la la la la je suis en retard c’est pas malin.

Le museau sur le sol de sa chambre Storm vient de comprendre grâce au hurlement de son père Adoptif, il descendit en quatrième vitesse les escaliers qui menèrent à l’entrée principale du manoir. Il avait beau avoir vingt-sept ans maintenant il n’en garde pas sa jeunesse lorsqu’il travaille pas mais lorsqu’il bosse ce jeune dragon est méconnaissable bien que des fois il est un peu maladroit sa clientèle aimait sa spontanéité et son caractère.

Storm devait passer son examen officiel pour devenir un dragon de l’artisanat de grande renommée, même s’il a repris l’affaire familiale il devait officiellement reconnu par les examinateurs afin d’exercer plus profondément et aussi à se faire connaître à l’extérieur du royaume des dragons.  Notre grand bleu sorti donc de chez lui en quatrième vitesse et se dirigea vers la salle d’examen, il ne lui reste plus que 30 minutes avant que son examen ne commence. Un quart d’heure après il arriva enfin devant la salle d’examen et entra dans celle-ci, à l’intérieur 3 dragons l’attendaient il y avait un dragon boucher de couleur vert, un examinateur de couleur blanche et une dragonne fermière de couleur bleu cyan que Storm a remarqué.

Cette dragonne lorsqu’elle le vit entré lui fit un sourire amicale et c’est alors que les deux autres dragons annoncèrent le nom de Storm avant de lui décrire ce que sera son examen :

- Bonjour jeune dragon bleu, ton dois être Storm le fils adoptif de la famille Enéas ?

- Oui Monsieur mon nom est bien Storm Enéas, dragon artisan dans le domaine de la chasse. Je chasse moi-même mes ce que je propose à mes clients, c’est ce qui fait mon humble commerce. J’ai repris l’affaire familiale il y a sept ans maintenant et je viens passer mon examen afin de pouvoir couvrir une plus grande clientèle, ce qui serait un plus pour note famille. Avez-vous d’autres question Messieurs et Madame ou mademoiselle ?

- Mademoiselle hi hi

Répondit t’elle en rigolant légèrement, puis les trois dragons se concertèrent et annoncèrent alors à Storm :

- Alors selon ce que tu raconte tu as repris l’affaire familiale il y a 7 ans c’est bien ça ?

- Oui Monsieur c’est exacte.

- Très bien, écoute après nous êtres concerté nous avons décidé d’approuver ta demande officiel, bienvenue officiellement chez les dragons artisans de la terre des dragons Storm Enéas. Nous t’enregistrons en tant que chasseurs et fournisseurs officiel de produit carné, toutes mes félicitations. Tu maintenant nous envoyé l’autre candidat et a bientôt Storm.

- Félicitation jeune dragon et bienvenue parmi-nous.

- Youpi félicitation Storm.

- Merci à vous nobles artisans, cher confrères bonne journée a vous.

La jeune dragonne de couleur bleu cyan semblait bien expressive envers Storm se pourrait t’il qu’elle est eu le coup de foudre ? Ce ne serait pas la première fois qu’une dragonne tombe amoureuse de notre dragon bleu, enfin Storm avait réussi son examen bien qu’il pensait ‘’ Moi qui croyait que ce serait plus difficiles, je croyais que je passerais un test m’enfin ce sont les paroles de personnes qualifiées après tout. ‘’

Après ça notre cher ami bleu sorti de la salle d’examen et fit signe à un dragon noir qui lui aussi devait passer certainement un examen, mais au moment où il entra dans la salle Storm entendit des cris stridents rappelant l’attaque de son village et il rentra de nouveau dans la salle d’examen et vit le dragon noir avec la gueule en sang. Il remarqua qu’il ne resta que la jeune dragonne bleu cyan de vivante et il s’interposa entre le dragon noir et elle d’un coup d’aile, puis il appela les gardes mais rien n’y fait personne ne venait.

Storm remarqua que ce dragon n’était pas tout seul mais qui était au fond en train de regarder peu de temps avant de sortir, puis ce fut au tour du dragons noir de sortir. Les gardes arrivèrent sur les lieux et constatèrent le drame, et demandèrent des explications a Storm :

- Qu’est ce qu’il passer ici ? Avez-vous vue quelque chose ?
- Oui je sortais de mon examen et un dragon noir et rentrer après moi, puis au moment de partir j’ai entendu des cris stridents venant de l’intérieurs de la salle. Je rentra immédiatement pour porter secours mais ce fut trop tard les deux examinateurs furent tué il ne reste plus que cette demoiselle ici.
- Merci à vous de nous avoir expliquer ce qu’il c’est passer il y avait t’il un détail sur ces meurtres qui vous a traverser l’esprit ?
- Oui effectivement il y avait une autre personne au niveau de l’entrée mais je n’ai pas bien pus la discerner car elle était au fond.
- Très bien merci de votre coopération monsieur ?
- Storm, Storm Enéas.
- Mes respect monsieur Enéas.

Puis Storm sorti de nouveau de la salle une fois que les questions de ce garde furent terminés, il croisa alors le regard de plusieurs dragons venu s’ameuter devant la salle d’examen pour voir ce qu’il c’est passer. Storm souffla un coup et continua son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lily Paillettes
Informations

Messages : 60
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22
Localisation : Chez moi.
Liens

MessageSujet: Re: L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )   Ven 9 Déc - 21:22

Je suis libre ! Je suis libre ! Je suis libre ! Et plus un seul témoin pour me reprocher mes crimes. Le seul dragon qui s'amusait à me traquer et mort et enterré sous un murs de son propre bâtiment. Ah... La liberté a une si bonne odeur. J'étire mes ailes au maximum en avançant tranquillement dans les rues de Town Square. Quelle ville... Comment dire... C'est pas hideux mais c'est spécial quand même... Faut aimer. Honnêtement, je n'aime pas le vert, et cet endroit est au sol blanc, sur les murs blanc, et les toits verts. Donc je n'aime pas. Quel genre de personne peut apprécier cette couleur ? On en voit partout, c'est moche, c'est laid, souvent sa pue et pour finir c'est... Mmh... Pour ne pas me répéter ? Ah ! Voilà, la bouse de vache à la même couleur. Jamais je ne comprendrais les herbivores... Ça ne se mange pas l'herbe. Ça sert juste à être piétiné. Et puis sa chatouille les pattes, c'est très désagréable. Bon... Je vais arrêter de me plaindre. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire sauter aujourd'hui ? J'ai déjà fait exploser une prison, mais rien ne m'empêche de détruire autre chose. Oh... Pis non en fait. J'ai la flemme. Il faudrait que je trouve quelque chose à faire pourtant, je n'aime pas m'ennuyer. Réfléchis Sariel, que pourrait-on faire d'amusant aujourd'hui ? Sans repartir en prison évidemment. Je n'ai plus de dynamite sous la patte et je n'ai plus trop d'idée d'histoire a raconter. Mouais, j'ai pas envie. Faisons quelque chose de drôle, trouvons un cobaye, et faisons le tourner en bourrique. Ah ! Oui c'est vrai que je dois retourner voir Gnasty Gnorc. Je vais me faire gronder... Dommage. Je regarde alors de chaque côté de la route et je me rends compte que ça fait un moment que je ne rencontre personne dans les rues. Où ont-ils bien pu tous aller ? Je continue alors ma marche. Jusqu'à voir un gros rassemblement de personne proche d'un bâtiment. Oh ? Oh ? Oh ? Je peux jouer au bowling ? Mince, je n'ai plus de bombe. C'est vrai. Déception... Ça aurait été trop drôle. Bref, allons plutôt voir ce qu'il se passe. Je m'approche alors rapidement, jusqu'à apercevoir des gardes essayer de faire reculer la population. Ouh ! Intéressant. Je tends alors l'oreille pour essayer de comprendre à quoi nous avions affaire ici.
"Merci à vous de nous avoir expliquer ce qu’il c’est passer il y avait t’il un détail sur ces meurtres qui vous a traverser l’esprit ?"
"Oui effectivement il y avait une autre personne au niveau de l’entrée mais je n’ai pas bien pus la discerner car elle était au fond."
Un meurtre ? Un large sourire sadique se dessine sur mes lèvres. Mais je me reprends rapidement pour ne pas être remarquée parmi tous ses gens. Un duo de meurtrier donc, dommage, j'aurais bien aimé être l'un d'entre eux. Qui est donc notre héro du jour ?
"Très bien merci de votre coopération monsieur ?"
"Storm, Storm Enéas."
"Mes respect monsieur Enéas."
Monsieur Enéas. Pff... Ses nobles ont toujours des noms de famille à chier partout. Pas besoin de nom de famille. Je suis la seule, l'unique Sariel. Les noms de famille, c'est pour la petite noblesse qui ne sait plus comment se distinguer. Même Spyro n'en a pas. Et c'est aussi bien ainsi, c'est plus facile à retenir. Enfin bref, comment, m'amuser avec se gaillard ? J'ai trouvé ma proie, maintenant je me demande ce que je vais faire. Commençons doucement, allons le saluer. Je le regarde sortir de la salle et passer à travers la foule qui s'était agglutinée devant. Je recule un peu pour le laisser poliment passer. Puis je me mets en route à sa suite, comment l'aborder ? Je sais ! Je fais alors un détour par une autre rue, en courant, puis je l'attend tranquillement un petit coup. Quand je le vois arriver, je fais mine de sortir de ma cachette en sautillant tranquillement, chantonnant un air guilleret, crachant des bulles de savons, et les yeux fermés je lui rentre dedans ! Bim ! Comment ce faire remarquer ? Leçon numéro une, rentré dans la personne avec qui vous voulez discuter. C'est important de bien savoir commencer une conversation. Je me retrouve donc parterre sans savoir ce qu'il était advenu du dragon bleu. Mais rapidement je me redresse, et m'incline poliment.
"Désolé ! Je... Je ne vous avais pas vu. Excusez-moi..."


Sariel◄• Présentation •►
Spoiler:
 


Sariel parle en mediumpurple
Signature et avatar par KyriaDori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Informations
Liens

MessageSujet: Re: L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'artisanat rien de tel que de bosser avec ses pattes " Storm, Croustillant et Sariel " ( En cours )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro : No Vacation Again ! :: Pays des Dragons :: Le monde des Artisans :: Town Square-
Sauter vers: