AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En souvenir des feux d'artifices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Lily Paillettes
Informations

Messages : 69
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22
Localisation : Chez moi.
Liens

MessageSujet: En souvenir des feux d'artifices   Lun 24 Juil - 22:38

En souvenir des feux d'artifices


Et dire qu'ils avaient réussi à m'arrêter. Ils sont doués. Mais malheureusement pour eux, il n'y a que moi qui décide de qu peut m'attraper. Autrement, c'est forcément un piège. Une bombe posée non loin pour les faire sauter ou ailleurs pour créer une catastrophe... Je ne manque pas d'imagination à vrai dire. Je trouve toujours de quoi m'amuser. Certains diront que ce n'est pas un jeu... Mouais... Alors pourquoi ça existe alors. Il faut utiliser tout ce que l'on nous mets à disposition. L'essence et la dynamite, c'est intéressant parce que c'est facile de s'en procurer. Comme tout est à disposition de tout le monde, je peux profiter de ses deux outils comme je l'entends, et personne n'ose m'en empêcher. Du moins, pas tant que je me promène dans une ville avec un baril d'explosifs sous l'aile. C'est pour ça que je prends des précautions. Je cache le baril dans un paquet cadeau. Personne ne m'en voudrait d'offrir un petit présent à quelqu'un. Même si celui-ci est empoisonné. Il suffit de le déposer devant la porte, de frapper et de se sauver rapidement. Et maintenant. Trois. Deux. Un. BOUM !!! Je sautille tranquillement, en soufflant des bulles comme si de rien était. Puis je ressors de la ville pour aller prendre un autre paquet cadeau.

Aujourd'hui, je joue au père Noël. Je rentre rapidement chercher mon stock et je repars pour les balancés par les cheminées. Snif... C'est triste. Finis la bonne humeur et les bons jeux. Et avant que les autorités n'arrivent, je dégage le plus vite possible. Voilà. Voilà mes petits jeux, de tous les jours. Et maintenant, que faire ? Je m'arrête en pensant être assez loin, et je fais mumuse avec mon dernier explosif que je n'ai pas eut le temps de placer. Quel dommage. Je m'allonge sur le dos et fait tourner le paquet cadeau sur une griffe en réfléchissant. Les ailes écartées en étoile contre le sol, je réfléchis en cherchant quoi faire. Finalement, j'active le mécanisme et le lance loin derrière moi sans bouger. Et je me bouche simplement les oreilles le temps de l'explosion. Aïe, aïe, aïe... Ses petits corps fragiles que l'on nous a confié. Mais bon, il faudra faire avec. Mais si un jour un truc me pète à la tronche, je ne pourrais m'en prendre qu'à moi même. Mais ce n'est encore jamais arrivé. Et j'espère que ça continuera ainsi. Ce serait bête de se tuer à cause de quelque chose de trop puissant. Ou même de s'amocher un petit peu. J'ai un corps de rêve en réalité. Un corps qui rendrait jalouse plus d'une Dragonne et qui ferait rêvé plus d'un Dragon. J'en suis très heureuse. Grâce à lui je peux m'amuser presque tout les soir à des jeux de pattes en l'air. Mais là n'est pas mon objectif pour le moment. J'ai besoin de savoir ce que je vais faire maintenant.


Sariel◄• Présentation •►
Spoiler:
 


Sariel parle en mediumpurple
Signature et avatar par KyriaDori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 24
Date d'inscription : 08/01/2017
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Mar 25 Juil - 20:11



C'est dans les verdoyantes vallées bordées de ruisseaux clairs, couronnées de montagnes enneigées et criblées de grottes enchantées que Bianca tentait de parfaire sa maîtrise de la magie. En effet, la lapine avait toujours trouvé que le Monde des Ouvriers Magiques était le plus favorable aux magiciens dans son genre et elle n'était probablement pas la seule à penser de même. Après tout, on trouvait bien dans ces monts de petits mages verts à larges chapeaux au caractère électrique, des magiciens bleus qui cherchaient une bonne occasion pour vous refroidir ou des sorciers barbus et mal coiffés moqueurs ou belliqueux selon des critères aussi variable que le temps qu'il fait dehors, la lunaison ou leur humeur. Tout un petit monde toujours prêt à vous ennuyer si on s'éloignait un tant soit peu des lieux de vie des dragons. Dragons, vecteurs de magie sans que l'on sache très bien pourquoi...

* Il serrait probablement intéressant d'aborder le sujet avec le Professeur. *


La lapine, vêtue de sa robe habituelle et de sa cape violette – ce climat montagnard avait un petit vent vif et frais, un peu trop au goût de la boule de poil – était toute occupée à un exercice qui du point de vue extérieur semblait bien saugrenu. Debout entrain de faire des gestes circulaires et répétitifs avec ses bras et répétant une mélopée grave, sans que cela n'ait le moindre effet sur quoi ce soit. Il ne s'agissait nullement du dernier exercice d'aérobic à la mode. Bianca tentait bien d'imiter ces sorciers à gros nez qui s'amusent à surélever des plates formes, un pouvoir plutôt pratique et utile en vérité, bien plus que l'usage qu' en faisaient les inventeurs qui ne s'en servaient que pour troller leur entourage, plus ou moins. Mais force est de constater qu'elle n'avait pas des résultat biens brillants pour le moment, voir même, pas de résultats du tout. Elle soupira, lasse face aux échecs répétés et s'assit dans l'herbe pour feuilleter son grimoire, mais rien de bien utile en la matière ne se se trouvait à l’intérieur. Ennuyée par ses recherches et ses exercices infructueux, Bianca s'allonge sur le dos, les bras croisés derrière la tête. Ses grands yeux bleus fixés sur l'azur du ciel ou un petit nuage pointe parfois le bout de son nez.

Et alors qu'elle se vidait la tête, une boite enrubannée faisait un vol plané dans l'air avant d'heurter brutalement le sol, rebondir, puis rouler le long d'un talus et s'arrêter pas très loin de l'apprentie magicienne. Elle se relève sur un coude et lance un regard curieux et à l'objet. Ça ressemblait à un cadeau. Elle regarde autour d'elle surprise mais ne voit rien. Elle se lève, époussette sa robe et s'approche, prend le paquet dans ses mains pour de détailler un peu d'un œil circonspect. Rapidement quelque chose attire son attention : le bruit d'une mèche qui se consume !

- Qu'est-ce que !?


Elle jette le paquet le plus loin qu'elle peut et celui-ci détonne en plein vol, Bianca se jette au sol et se couvre la tête, se protégeant du mieux qu'elle peu.

KABOOUM !

Sonnée, par le bruit assourdissant mais aussi parce qu'elle a échappé à quelque qui aurait put gravement la blessée. Elle se redresse, tremblant encore un peu sous le coup de l'émotion. Puis elle serre les poings et affiche une mine fermée et sévère. Elle se redresse, marche vers le dernier vestige du cadeau empoisonné et apporte ce qu'il en reste : un nœud à moitié cramé constellé de petits trous. Puis, elle remonte à la source.

Au bout de quelque minutes, elle trouve une dragonne mauve aux ailes de fées, affalée sur le dos. Elle fronce les sourcils et s'approche calmement, quoi que l'expression sur son visage n'ait rien d'avenant.

- Bonjour. Je cherche quelqu'un qui a perdu un petit quelque chose.
Fit-elle en montrant la relique du cadeau piégé qu'elle tenait entre son pouce et son index, son autre poing sur la hanche. Son regard sur la dragonne était plus que suspicieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lily Paillettes
Informations

Messages : 69
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22
Localisation : Chez moi.
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Mer 26 Juil - 20:08


Je continue de roupiller sur le sol. Allongée sur le dos, réfléchissant à tout et à rien. Cherchant des idées de choses à faire maintenant que je venais de faire exploser quelques maisons... Mmh... Je pourrais y retourner et les aider à les sauver ? Pourquoi pas ? Ça m'occuperait et voir leur tête éberluée m'amuserait aussi. Ou alors, je peux aussi rentrer chez Gnasty Gnorc, et me tenir à carreau, danser tranquillement pour son plus grand plaisir. Autrement je pourrais aller me chercher quelqu'un pour me tenir compagnie... Mais il y a si peu de monde que je connais, et j'ignore où sont Spyro et ses amis. Qu'est-ce que j'aimerais en rencontrer un. Me rapprocher de Spyro et... Et... Tant de possibilités s'offriraient à moi. Faire amis amis. Œuvré dans son dos. Ne jamais me faire prendre, m'excuser. L'attacher à moi. Me faire attachée par lui. Tant de jeux deviendraient possible. On s'amuserait tellement tout les deux, le mal et le bien, deux violets si ressemblant et si différent. Nous ferions un beau couple m'imaginais-je en souriant.
"Bonjour. Je cherche quelqu'un qui a perdu un petit quelque chose."
Qui vient déjà m'emmerder aussi tôt le matin ? Je tourne doucement la tête, toujours avec le sourire de mes rêveries. Avant de la découvrir. Et là, mon cerveau part en sucette. Pendant plusieurs secondes je reste immobile à la contempler. L'apprentie de la Sorcière, la fameuse traitresse amie de Spyro, la fiancée de Chasseur, l'assistante du Professeur ! Mon dieu, je venais de décrocher le gros lot. Bianca. La seule, l'unique. Cela m'ouvrait des possibilités gigantesques.Que dis-je... Titanesque... Des idées défilent à toute vitesse dans mon esprit sans interruption. Des idées de choses à faire, des idées de relations à créer, des idées de pièges à concocter... Tant de choses défilèrent dans mon esprit à cet instant. Ce serait parfait. Mais je repose les pattes sur terres rapidement en me rendant compte que n'avais pas encore répondu à la question de la lapine. Je me redresse donc précipitamment.
"Bonjour, vous avez perdu quelqu'un ? Je peux vous aider ? Oh ! Vous vouliez lui offrir un cadeau ? Mais... Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?"
Inutile de dire que j'avais reconnu mon explosif, heureusement que je n'avais pas mis de clous et verre pilé dans celui-ci. Je n'aurais pas voulu faire de mal à la célèbre Bianca. Non, mes projets la concernant vont bien plus loin. Je vise beaucoup plus haut pour elle. Inutile de la blesser, ce serait juste dommage. Je m'en voulais presque d'avoir jeté ce cadeau n'importe où. Mais qu'importe. On va pouvoir s'amuser maintenant que j'ai un peu forcé malencontreusement notre rencontre. On va jouer, ça va être drôle.


Sariel◄• Présentation •►
Spoiler:
 


Sariel parle en mediumpurple
Signature et avatar par KyriaDori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 24
Date d'inscription : 08/01/2017
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Ven 28 Juil - 14:19

A présent Bianca avait croisé les bras et observait la dragonne, les quatre fers en l'air, qui semblait comme bloquée par sa vision. S'efforçant de ne pas manifester de signe d'agacement face à la situation, Bianca est impassible. Du moins, aussi impassible que peut être quelqu'un qui a faillit prendre une vilaine déflagration en pleine figure 5 minutes plus tôt.

"Bonjour, vous avez perdu quelqu'un ? Je peux vous aider ? Oh ! Vous vouliez lui offrir un cadeau ? Mais... Qu'est-ce qu'il lui est arrivé ?"

La lapine avait un peu de mal à avaler que le bruit de la détonation n'ai pas alertée la dragonne, ni même qu'elle ne l'ai pas entendu. Pouvait-on vraiment dormir avec ce raffut ? Il n'y a pas des bâtons de TNT qui explosent et résonnent dans les montagnes tout les quatre matins tout de même.

- Offrir un cadeau ? Non . Juste mes plus chaleureux remerciements.

La pointe discrète d'ironie dans sa voix n'était pas cachée. Si le « cadeau » était tombé du ciel, Bianca aurait vu le lanceur et le paquet aurait d'avantage souffert. Il y a peu d'explications rationnelles aux choses dictée par l’instinct, mais quelque chose disait à Bianca que l’extravagant reptile couleur lavande en face d'elle n'était pas une blanche colombe. Bien sur, elle pouvait se tromper...
Rien n'incriminait particulièrement Sariel, hormis le simple fait qu'elle soit là, pas si loin du "lieu du crime". Et le fait que Bianca était passablement énervée et qu'elle avait envie d'avoir des explications, ou un bouc émissaire, difficile à dire. Fort heureusement, la réputation explosive de la dragonne n'était pas encore parvenue aux oreilles de la lapine.

- Disons que quelqu'un semble s'amuser à jouer les Pères Noël avant l'heure. Explique l'apprentie magicienne en prenant une grande inspiration.
Sauf qu'il s'agit de cadeaux du genre détonants, si vous voyez ce que je veux dire. Ce qui explique l'état du ruban.
Vous n'auriez pas vu... quelqu'un de suspect par hasard ?


Elle lui fait un grand sourire de façade, les bras croisés dans le dos et la regarde avec insistance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lily Paillettes
Informations

Messages : 69
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22
Localisation : Chez moi.
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Lun 31 Juil - 18:24

Oh ! Ma naïveté ne semblait pas convenir à la belle lapine. Dommage, je suis ainsi naturellement. C'est ainsi que j'aime paraitre. Je reste donc debout à la contemplée, me montrant beaucoup trop excitée à l'idée de faire une rencontre alors que les explosifs auraient dû m'alarmer. Aussi, j'en ai entendu toute la matinée, un explosif de plus ou de moins ne devrait pas me chambouler. Enfin, il va falloir que je m'invente une histoire encore. Comment la faire tourner en bourrique facilement ? Je n'allais certainement pas lui révéler si facilement que j'y étais pour quelque chose. Même que c'était moi. C'est moi ? Non, involontairement du moins. Jamais je n'aurais voulu amocher une si jolie demoiselle. Et unique en son genre d'ailleurs. Je ne crois pas qu'il existe beaucoup de lapin bipède sur ses terres.
"Offrir un cadeau ? Non . Juste mes plus chaleureux remerciements."
Roh... Je l'aime déjà. Quelle belle utilisation du langage. Elle est magique. Je l'adore. Elle doit me prendre pour une débile, mais c'est mieux ainsi. Au moins, elle n'aura pas de doute sur qui a lancé cette bombe. Moi ? Je n'y suis pour rien, je me suis débarrassé d'un cadeau qui faisait un bruit de serpent, impossible pour moi de savoir que ce présent contenait une charge explosive. A moins de l'ouvrir, mais je ne voulais pas risquer de me faire mordre par un serpent. Voici qu'elle sera la vérité. Mais je ne vais pas la lui révéler tout de suite, ce serait trop simple.
"Disons que quelqu'un semble s'amuser à jouer les Pères Noël avant l'heure."
Yeah ! J'adore le Père Noël.
"Sauf qu'il s'agit de cadeaux du genre détonants, si vous voyez ce que je veux dire. Ce qui explique l'état du ruban.
Vous n'auriez pas vu... quelqu'un de suspect par hasard ?
"
Roh... Elle est adorable quand elle me fixe ainsi... Une petite idée germe alors dans mon esprit. Moi qui ne suit pas aussi réputée que Spyro, j'ai encore la possibilité de me déplacer librement sans craindre de représailles. Donc allons-y. Oh ! Petite Sariel, tu es vraiment une sale petite garce. Je fais mine de réfléchir alors que la réponse était déjà tout faite dans mon esprit.
"Un cadeau détonnant ? Genre qui fait "boum" ?"
Ah ! Ma stupidité naturelle... Que je t'aime. Passé pour une ignare peut parfois aider à faire des rencontres. Je vais la coller en restant une gamine stupide à ses côtés, à la recherche d'un distributeur de cadeau explosif.
"J'ai entendu pleins de "boum" toute la matinée, ça m'a empêché de me reposer tranquillement. Vous croyez que quelqu'un s'est amusé à offrir des cadeaux explosifs ? Oh... J'espère que les gens du village n'ont rien."


Sariel◄• Présentation •►
Spoiler:
 


Sariel parle en mediumpurple
Signature et avatar par KyriaDori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 24
Date d'inscription : 08/01/2017
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Jeu 3 Aoû - 17:57

- Un cadeau détonnant ? Genre qui fait "boum" ?

- C'est bien ça.
 Répond Bianca en forçant un peu sur son sourire de façade.

- J'ai entendu pleins de "boum" toute la matinée, ça m'a empêché de me reposer tranquillement. Vous croyez que quelqu'un s'est amusé à offrir des cadeaux explosifs ? Oh... J'espère que les gens du village n'ont rien.


- Vraiment ?! T-toute la matinée ?!


* Et ça ne l'a même pas alertée ? *

Interloquée d'abord, la lapine fronce un sourcil d'un air ennuyé ensuite. De son côté, Bianca a passé la matinée dans une bibliothèque aménagée au fond d'une grotte pour ne la quitter il y a moins d'une demi-heure, non pas pour voir la lumière du jour, mais pour pratiquer ce qu'elle a appris au fond de ces vieux grimoires. Oui, elle c'était délibérément coupée du monde pour être tranquille et s'occuper uniquement de son apprentissage. Maintenant, Bianca se sentait coupable de ne pas avoir découvert le problème plus tôt.

- J’espère que les ateliers des ouvriers magiques ne sont pas endommagés et que personne n'est blessé! Ça pourrait avoir des conséquences graves !


Bianca pose un regard songeur sur Sariel. L'apprentie magicienne n'était pas une experte pour donner un age aux dragons et c'était en vérité un exercice diablement plus compliqué que ça en avait l'air avec ce genre de créatures, mais Sariel semblait plus âgée de corps que d'esprit.
Il n'y avait pas que l'age de la dragonne que la lapine avait du mal à déterminer, son clan était lui aussi loin d'être évident à identifier. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'est que ces écailles de couleurs vives lui faisait penser aussi bien aux ouvriers magiques qu'aux tisseurs de rêves, même s'il fallait reconnaître que Sariel avait des particularités physiques qui lui paraissaient tout à fait uniques.

Si croiser la dragonne couleur lavande si prés du lieux du crime était suspect, il fallait admettre que Sariel semblait en vérité plus simplette que mal intentionné. C'était étrange, mais Bianca se remettait en cause, peut être avait-elle eut tellement envie de souffler dans les bronches du fautif qu'elle s'en était prise à la première personne qui aurait put être coupable à défaut de l'être vraiment.
C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte qu'elle ne c'était pas présentée et ajoute rapidement:

- Je suis Bianca... Je... Je ne vais pas vous retenir d'avantage... il faut que j'aille voir au village si je peux donner un coup de main et peut-être aider à retrouver le responsable !


Et si rien ne la retiens d'avantage, la lapine allait s'en aller d'un bon pas vers habitations en contre bas de la vallée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Lily Paillettes
Informations

Messages : 69
Date d'inscription : 10/08/2016
Age : 22
Localisation : Chez moi.
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   Ven 11 Aoû - 21:29


Boum ! Boum ! Boum ! Que dire ? Que faire ? Son faux sourire me fait marrer. J'ai tellement hâte de voir sa tête le jour où elle apprendra que je suis responsable de tout se bazar. Mais pour l'instant, je suis la petite simplette qui n'a rien vu, rien fait, rien prit. J'ai juste lancer un cadeau serpent par là-bas. Mais ça, je le lui dirais le moment venu. C'est à dire pas maintenant. Un jour quand on parlera de cadeau piégé, je lui révèlerais que j'ai jeté un cadeau serpent une fois. Mais rien de plus, rien de moins. Pour le moment, je n'en suis pas là.
"C'est bien ça."
Je lis alors la surprise sur son regard lorsque je lui annonce l'histoire des boums de la mâtiné. Ouh ! Ca n'a pas l'air de lui plaire... Pourtant qu'est-ce que c'était drôle. Lire la panique sur le visage des gens et regarder les murs s'effondrer sous la détonation des explosifs. J'adore les sensations fortes et rien ne vaut un bon paquet d'explosifs pour me fournir ma dose quotidienne. Enfin, comment lui faire avalé que ça ne m'a pas choqué. Enfin, si j'ai besoin de le faire. Je ne répondrais pas à des questions que l'on ne me pose pas. Je ne suis pas comme ça. D'ailleurs, je ne répond même pas quand on m'en pose...
"Vraiment ?! T-toute la matinée ?!"
Oui ma jolie, j'en ai distribué une bonne quantité déjà. Au pif je dirais une vingtaine. Mais je n'avais pas assez de paquet cadeau pour en faire davantage. Dommage, mais bon, je me serais quand même bien amusée. Surtout que si je suis Bianca, je ne vais plus pouvoir le faire pendant quelques jours... Je m'amuserais dans ses rêves tiens. Il n'y a pas la sublime odeur de la poudre, mais il y a toujours l'odeur de la peur au réveille. Bonne idée tiens, je lui ferais ça. Reste à savoir le message que je voudrais lui transmettre dans ses rêves. Je vais y réfléchir.
"J’espère que les ateliers des ouvriers magiques ne sont pas endommagés et que personne n'est blessé ! Ça pourrait avoir des conséquences graves !"
"Vous croyez que ça peut venir des ateliers ?"
Question bête, mais au moins c'est fait. Il n'y a rien d'autre à exploser que ceci dans ses mondes perdues... Enfin, passons. Réfléchissons plutôt à ce que l'on va faire maintenant. Comme convenu elle va vouloir y aller, et moi je vais vouloir l'accompagner. Hors de question que je la laisse filer. Mais comment m'expliquer auprès des habitants si jamais quelqu'un me reconnait. Pff... Je ferais la gamine niaise comme je sais si bien le faire et ça passera. De toute manière, si tout c'est bien passé, les habitants étaient bien plus occupés à contempler les dégâts qu'à essayer de me courir après. Donc j'en conclus qu'ils ne m'ont pas vu. Parfait alors.
"Je suis Bianca... Je... Je ne vais pas vous retenir d'avantage... il faut que j'aille voir au village si je peux donner un coup de main et peut-être aider à retrouver le responsable !"
"Oh ? Je peux vous accompagner ? Je pourrais vous aider ? Je suis trop forte aux chasses aux trésors."
Rien à voir, mais c'est pas grave. C'est justement ce que l'on veut.


Sariel◄• Présentation •►
Spoiler:
 


Sariel parle en mediumpurple
Signature et avatar par KyriaDori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Informations
Liens

MessageSujet: Re: En souvenir des feux d'artifices   

Revenir en haut Aller en bas
 
En souvenir des feux d'artifices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos (feux d') artifices [PV]
» Feu d'artifice !!!
» Les Feux de l'Enfer
» Les feux d'alarmes sont allumés
» Souvenir d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro : No Vacation Again ! :: Détente :: Clavardage-
Sauter vers: